Informations Covid-19

Voyage Fakarava

Bienvenu au paradis ! Fakarava est l’un des plus grands et des plus beaux atolls de la Polynésie française. Sable blanc et rose céleste, innombrables cocotiers et incroyables lagons sont la norme ici. Les passages de Garuae, dans le nord de l'atoll, et de Tumakohua, dans l'extrême sud, offrent un spectacle aquatique à couper le souffle ! L’écosystème particulièrement diversifié de l'atoll en a fait une zone protégée par l’Unesco en 1977. Fakarava est un endroit idéal pour se détendre, faire de la plongée et vivre une expérience aussi bien fantastique qu’exaltante. Quel que soit votre choix, une chose est sûre, après plusieurs jours passés ici, il vous sera difficile de repartir…

Situé dans l’archipel des Tuamotu, Fakarava est un atoll appartenant au sous-groupe des îles Palliser. Il s’agit du second plus grand atoll de la Polynésie française. Cette destination paradisiaque fascine par la beauté de ses fonds marins et ses plages de rêve. Surnommé « Faka », cet atoll est classé « réserve de biosphère » par l’UNESCO. Entre séances de plongée sous-marine et visites des sites touristiques du village, les activités ne manquent pas dans ce paradis polynésien. Partez sans plus tarder à la découverte de Fakarava et de ses merveilles !

Lire la suiteRéduire
* prix par personne à partir de et sur une base 2 personnes

Quand partir à Fakarava ?

Chaque archipel de la Polynésie française est soumis à une météo spécifique compte tenu de l’étendue de ce territoire. Constitué d’îles basses, l’archipel des Tuamotu n’est pas réellement touché par les grandes averses de la saison humide. Cette particularité s’explique par l’absence de montagnes. L’archipel, entre autres Fakarava, bénéficie ainsi d’un climat de type tropical humide presque identique à celui des îles de la Société. Deux saisons distinctes influent sur cette région. Allant de novembre à avril, l’été austral ou la saison des pluies est marqué par des pluies assez abondantes. Quant à l’hiver austral ou la saison fraîche, s’étendant du mois de mai au mois d’octobre, c’est la période idéale pour se rendre dans les Tuamotu.

Ainsi, pour profiter d’un voyage à Fakarava dans des conditions optimales, la meilleure période est comprise entre juillet et septembre.

Combien coûte un voyage à Fakarava ?

La Polynésie française est connue pour le coût élevé de ses offres en tourisme. Avant de se rendre sur l’île de Fakarava, il est ainsi judicieux de bien prévoir son budget.

En premier lieu, il convient de considérer le billet d’avion qui constitue la partie la plus importante des dépenses. Les prix appliqués pour les vols internationaux varient selon la saison. Si les compagnies low-cost proposent des vols pour Tahiti à 900 euros, ce tarif peut grimper jusqu’à 2 000 euros en fonction de la période. En moyenne, il faut compter environ 1 600 euros.

Il convient également de prendre en compte les déplacements entre les îles une fois à Tahiti. Sachez que la compagnie Air Tahiti dessert régulièrement Fakarava. Huit vols aller-retour par semaine sont disponibles, d’une durée moyenne d’1h10. L’atoll est également relié à Rangiroa et Bora-Bora.

N’oubliez pas non plus de considérer les hébergements sur place. Entre hôtels de luxe et pensions familiales, le choix est très large en Polynésie. Si votre budget est assez restreint, vous pouvez opter pour du couchsurfing, du camping, un séjour en pension ou en Airbnb. Différents hôtels, à mi-chemin entre les pensions et les enseignes luxueuses, sont également disponibles sur place.

Outre cela, le coût des activités tient une place considérable dans le budget du voyage. S’il existe un certain nombre d’activités payantes, d’autres sont gratuites comme les randonnées, la découverte des sites historiques, le snorkeling…

Que faire à Fakarava en Polynésie française ?

L’atoll de Fakarava en Polynésie française est incontournable pour les voyageurs en quête de simplicité. Niché au milieu du Pacifique, il possède de nombreux attraits touristiques : eaux limpides, deux passes ouvrant sur le Pacifique, belles plages bordées de cocotiers…

Commencez votre excursion par un tour en vélo pour découvrir les alentours. Cap vers le nord pour rejoindre la célèbre plage du PK9 en passant par le village de Rotoava. Sur le chemin, vous croiserez l’ancien phare de Topaka culminant à 15 m. Arrivé au PK9, vous découvrirez une superbe plage entourée de cocotiers située face au lagon. Avec son paysage inédit et ses eaux cristallines, ce site est parfait pour faire du snorkeling. Vous pouvez y apercevoir des requins marteaux ou admirer le corail dans toute sa splendeur.

En poursuivant 1 km de plus vers le nord, vous accèderez à la passe Nord ou la Passe de Garuae. Bien que la baignade y soit déconseillée, le détour en vaut la peine puisqu’il s’agit de la plus grande passe de Polynésie. Admirez ensuite l’ancien phare de Taputavaka vieux de 80 ans et situé au niveau de l’établissement Relais Marama. Vous y trouverez également la plage Platier avec ses 30 cm d’eau cristalline.

Tout comme l’île de Huahine, Fakarava possède une vraie ferme perlière qui produit ses propres perles. La découverte de cet établissement se trouvant dans le village de Rotoava s’impose pour admirer ces petites merveilles. Sur les quais du village, vous aurez la chance d’observer des requins dormeurs, particulièrement au coucher du soleil.

Poursuivez votre périple vers la passe Sud de l’atoll, l’un des plus beaux sites de Polynésie. Cette partie de l’île est occupée par le village de Tetamanu, des motus privés avec du sable rose et de la passe Sud ou la passe de Tumakohua.

Situé à l’extrême sud de Fakarava, le village de Tetamanu se trouve à 1h30 de bateau, juste après le lagon. Il abrite la plus ancienne église des Tuamotu bâtie avec des coraux. La passe de Tumakohua est également immanquable avec ses 25 m de profondeur et ses eaux couleur bleu marine. En faisant de la plongée, vous y observerez l’une des plus grandes concentrations de requins gris du monde. À quelques kilomètres de la passe, un petit bout de paradis s’offre à vous avec des motus isolés et sauvages bordés de sable rose. De plus, ce site constitue un excellent spot de snorkeling.

Tout comme Rangiroa, l’atoll de Fakarava possède son propre lagon bleu à explorer le temps d’ une excursion d’une demi-journée. Également appelé motu Tehatea, le lagon bleu de Fakarava est une sorte de lagune intérieure entourée par des cocotiers. Ce site est l’un des plus beaux que la nature ait laissé dans l’archipel.

Île Fakarava ou Tikehau ?

Il n’est pas évident de choisir entre les atolls de l’archipel des Tuamotu, le plus vaste de la Polynésie française. À la fois fascinantes et dépaysantes, ces destinations de rêve possèdent des centres d’intérêt qui les démarquent les unes des autres.

Tikehau, le petit atoll de forme ovale, compte les plus belles plages de sable blanc et rose de la Polynésie française. Ses plages ont la particularité d’être faciles d’accès, contrairement à celles d’autres atolls. Outre cela, le village de Tikehau est particulièrement réputé pour sa ferme aux raies mantas qui se trouve dans le lagon de l’île. Des raies de toutes les tailles se promènent dans ce lieu sans pareil. Cette localité renferme également plusieurs motus paradisiaques au sable rose ainsi qu’une île aux oiseaux appelée « motu Puarua ». Paradis des ornithologues, ce site abrite des sternes, des fous à pieds rouges ou encore des gysis blanches.

Petite perle des Tuamotu, l’atoll de Fakarava n’a rien à envier à ses voisins. De la passe de Garuae en passant par la plage PK9 jusqu’au site des requins marteaux, il fait tourner la tête des voyageurs. Séjourner à Fakarava, c’est découvrir un véritable petit bout de paradis. De plus, ses spots figurent parmi les plus beaux de la Polynésie française pour ne citer que la passe sud de Tumakohua et les motus privés. Les touristes ont aussi la chance de nager avec différentes espèces de poissons comme les poissons-chirurgiens, les napoléons et les poissons-perroquets. La passe Sud est également célèbre pour son importante concentration de requins gris. Pour les adeptes de farniente, le lagon bleu de Fakarava offre un cadre exceptionnel où bronzer tranquillement.

Plongée Rangiroa ou Fakarava ?

L’archipel des Tuamotu est réputé pour ses spots de snorkeling. Rangiroa, le plus grand atoll de Polynésie, possède un immense lagon qui pourrait accueillir entièrement l’île de Tahiti. Le lagon bleu, qui est un véritable lagon à l’intérieur du lagon, forme une piscine naturelle devenue le terrain de jeu des requins à pointes noires. Côté plongée, l’atoll possède deux principales passes assurant aux plongeurs d’incroyables sessions de plongée sous-marine : les passes d’Avatoru et de Tiputa. Des requins marteaux, des requins à pointes blanches et à pointes noires viennent nager dans ces eaux. Vous pourrez également apercevoir des dauphins et des tortues dans la passe de Tiputa.

Bien qu’il soit moins connu que Rangiroa, l’atoll de Fakarava constitue également un excellent spot de snorkeling avec ses passes du Nord et du Sud. Cette région réunit tous les attraits pour figurer parmi les plus belles destinations de plongée sous-marine. En plus d’une mer transparente offrant une parfaite visibilité, elle possède de magnifiques coraux ainsi qu’une faune abondante et diversifiée. Classé réserve biosphère par l’UNESCO, Fakarava est la destination idéale pour admirer la faune sous-marine locale. Ses coraux centenaires figurent parmi les plus spectaculaires de la Polynésie française.

t

150

créateurs de voyages

r

22651

avis de voyageurs

d

Garantie

Capital 7,7m€ & Assurance 8m€

Paiement Sécurisé

o

1500

suggestions d'itinéraires 100% personnalisables

U

149496

voyageurs nous ont fait confiance

Haut