Informations Covid-19

Voyage Rangiroa

Rangiroa est l'un des plus grands atolls au monde et le plus important de la Polynésie française. Ce lagon de 1 640 km² est une sorte d'immense aquarium en extérieur, classé parmi les plus beaux sites de plongée au monde. La faune sous-marine y est des plus abondantes, avec notamment des bancs de papillons multicolores, des tortues, des dauphins, des requins marteaux et des requins gris… les sensations fortes sont garanties ! Outre le magnifique lagon bleu où une dizaine de spots pour pratiquer la plongée est accessible, c'est le fameux banc de sable rose qui est à découvrir ; il est constitué de dunes de sable à l'aspect rosé, dû aux strates de coquillages émiettés. Par ailleurs, l'atoll de Rangiroa est également célèbre pour son vignoble unique au monde, niché sur les bords du lagon, à côté d'une plantation de cocotiers !

Paradis du bout du monde, Rangiroa est situé en Polynésie française. Il constitue le plus grand atoll de l’archipel des Tuamotu. Il est également classé deuxième plus grand atoll au monde. Cette destination constitue un haut lieu de la plongée libre. Elle possède l’un des plus beaux et des plus riches récifs coralliens du monde. Surnommé « vaste ciel » ou « ciel immense », Rangiroa fascine par son immense lagon qui pourrait enfermer l’île de Tahiti tout entière. La région est également connue pour la richesse de sa faune et sa flore sous-marine.

Lire la suiteRéduire
* prix par personne à partir de et sur une base 2 personnes

Où se situe Rangiroa ?

L’île de Rangiroa fait partie de l’ensemble insulaire des îles Palliser. Elle se trouve au nord-ouest de l’archipel des Tuamotu et est constituée de trois principaux atolls : Mataiva, Tikehau et Rangiroa. Elle se situe à 79 km de Mataiva et à 15 km de Tikehau. Située à 355 km au nord-ouest de Papeete, elle s’étend, du nord-ouest au sud-est, sur 75 km de long. Avec une superficie de 139 km², Rangiroa est l’atoll le plus étendu des îles Tuamotu et de la Polynésie française.

Quand aller à Rangiroa ?

Chaque archipel de la Polynésie française est soumis à un climat spécifique. Composé d’îles basses, l’archipel des Tuamotu est épargné par les pluies abondantes de la saison humide. Cette particularité s’explique par l’absence de montagnes propres aux îles hautes. Les îles Tuamotu, entre autres Rangiroa, profitent ainsi d’un climat de type tropical humide, identique à celui des îles de la Société. Ce climat est rythmé par deux saisons : l’été austral et l’hiver austral.

La première saison ou saison des pluies s’étend du mois de novembre au mois d’avril. Pendant cette période, les précipitations sont plus importantes en décembre et en janvier. Quant à la seconde saison, allant de mai à octobre, il s’agit de la saison fraîche. Elle constitue la période idéale pour se rendre à Tuamotu pour découvrir Rangiroa.

Que faire à Île de Rangiroa polynésie ?

Niché au milieu de l’océan Pacifique, l’atoll de Rangiroa est connu dans le monde entier pour son immense lagon formant une véritable mer intérieure. Il est constitué de 240 motus séparés par des chenaux et formant un récif corallien de plus de 200 km. Il n’en est pas surprenant si la région est célèbre pour sa flore et sa faune sous-marine très riche. Lors de votre séjour, vous y découvrirez forcément des requins, des raies, des dauphins et particulièrement des poissons multicolores. En observant une carte de la ville de Rangiroa, vous découvrirez de nombreux sites qui méritent le détour.

L’île aux récifs est l’une des destinations à privilégier sur Rangiroa. Situé à une heure de bateau de Tiputa, ce site est un ensemble de plusieurs motus et de récifs coralliens appelés « Feo ». Ces derniers délimitent l’atoll et créent de jolies piscines naturelles. Ces curieuses formations coralliennes ont été surélevées et pétrifiées par l’érosion. Pour rejoindre cet endroit mythique, sachez que des prestataires proposent des excursions à la journée. La balade commence par l’observation des dauphins dans la passe et continue vers le spot de snorkelling avant d’arriver à l’île aux récifs. En arrivant aux piscines naturelles, vous aurez l’occasion de découvrir des oursins tortues et des oursins crayons. Profitez également de cette magnifique étape pour vous baigner dans des eaux turquoise.

Le lagon bleu est également un lieu emblématique de Rangiroa. Ce site constitué de 5 motus entourant une mer intérieure de 30 hectares est connu dans le monde entier. Un autre lagon de couleur lapis-lazuli se trouve à l’intérieur même du lagon. Entouré de cocotiers, il offre un panorama digne d’une carte postale. Juste derrière le lagon se trouve un spot idéal pour la pratique du snorkelling. Un détour du côté de l’île aux oiseaux est immanquable lors de cette virée au lagon bleu. Appelé « îlot Manu » ou « îlot Paio », ce site protégé abrite de nombreuses espèces d’oiseaux.

Pour les touristes souhaitant s’imprégner de l’ambiance locale, il est conseillé de faire un tour dans les deux principaux villages de l’atoll : Tiputa et d’Avatoru. Situé à l’extrémité ouest de l’îlot principal, ce dernier fascine par ses magnifiques édifices comme l’église catholique. Sachez que le célèbre vin de Tahiti est produit à Rangiroa, sur un motu situé au large d’Avatoru. Unique au monde, ce vin d’exception est fabriqué dans un domaine local. Des visites payantes sont organisées sur les lieux de production et les visiteurs ont la possibilité de goûter aux vins blancs et aux vins rosés. Pour explorer facilement l’atoll et ses environs, trouvez une voiture de location à l’aéroport de Rangiroa.

Rangiroa ou Fakarava ?

Il peut être difficile de choisir entre la multitude d’îles et d’atolls paradisiaques présents en Polynésie française. Si vous envisagez de passer par l’archipel des Tuamotu, vous devez trancher entre les atolls de Rangiroa et de Fakarava célèbres pour leurs plages de sable blanc et leurs lagons bleus. Plus grand atoll de la Polynésie, Rangiroa est particulièrement connu pour ses eaux limpides. Hormis cet attrait, le lagon bleu renferme des poissons multicolores et des requins à pointes noires. Offrant un paysage inouï, l’île aux récifs figure parmi les sites incontournables de l’atoll. Le lagon vert ou les plages de sable rose constituent de véritables coins de paradis à découvrir à Rangiroa.

Quant à Fakarava, cette destination est surtout réputée pour ses spots de plongée. Cette réserve de Biosphère classée par l’UNESCO fascine les plongeurs du monde entier par son spectaculaire mur de requin. L’atoll renferme également la plus grande passe de l’archipel des Tuamotu : la passe de Garuae. Ce lieu inédit héberge de nombreuses espèces de poissons, de coraux ainsi que des requins gris et des raies mantas.

Plongée Rangiroa ou Fakarava ?

Les atolls de Rangiroa et de Fakarava figurent parmi les plus belles destinations de plongée en Polynésie française. Toutes les découvertes sont possibles en plongeant dans les passes des Tuamotu. Tout comme Fakarava, Rangiroa n’est pas en reste en matière de plongée. Les passes d’Avatoru et de Tiputa sont d’excellents spots offrant d’extraordinaires sessions de plongée sous-marine. En effet, le lagon se vide et se remplit dans ces merveilles de la nature, et ce, au gré des marées.

Vous pourrez apercevoir des requins marteaux ou des requins à museaux pointus dans les passes d’un bleu profond. Dans la passe de Tiputa, vous aurez même l’occasion de voir des dauphins nager et des tortues. À l’autre bout de Rangiroa se trouve « les failles », un endroit unique où le massif de corail fracturé permet aux plongeurs d’accéder à des profondeurs plus importantes. Grâce à ces failles, il est également possible d’explorer de l’intérieur le massif de corail. Il suffit de suivre les grands tunnels ascendants pour remonter à la surface. Il faut toutefois faire attention aux parois de corail qui défilent.

La plongée à Fakarava s’effectue dans deux passes très éloignées l’une de l’autre. La première, au nord, est une grande passe avec des courants assez violents. La plus petite, au sud, est habillée par un lit de coraux roses très apprécié par les requins gris. La grande passe de Garuae est accessible depuis le motu principal accueillant le village. Il s’agit de la plus grande passe de Polynésie. Des requins gris aux raies mantas, en passant par les tortues et les barracudas, vous y découvrirez différentes espèces maritimes. À la gauche de cette passe s’étend un plateau plus sujet aux courants. Bien qu’il y ait moins de poissons sur ce site, le spectacle offert par les coraux est à ne pas manquer. Un plateau récifal vous attend en sortant du lagon, à main droite. Les coraux y vivent en parfaite harmonie avec les poissons-perroquets, les carangues ou encore les poissons-chirurgiens. Dans le bleu plus profond, vous observerez certainement des requins et des barracudas.

Plus petite, la passe sud de Fakarava baptisée Tumakohua est particulièrement riche. Le spectacle est permanent avec les coraux roses. De ces trésors émergent des demoiselles et des chromis bleus et verts. Mis à part les nasons et les carangues, vous pourrez apercevoir des bancs de requin gris qui rôdent autour des poissons.

Rangiroa ou Tikehau ?

Le choix entre les trois principaux atolls de l’archipel des Tuamotu est presque cornélien. Chacune de ces destinations possède ses propres attraits et un charme authentique. Bien que Tikehau soit moins connu que Rangiroa, cet atoll affiche des atouts indéniables. Les magnifiques plages qui le bordent promettent d’agréables moments de farniente. L’océan, qui se dresse de l’autre côté, compose un panorama à couper le souffle avec les roches aux formes particulières. L’atoll renferme également un lagon qui est accessible en bateau. En revanche, les sites naturels sont plus nombreux à Rangiroa : l’île aux oiseaux, l’île aux récifs, lagon bleu… L’atoll de Tikehau constitue toutefois un parfait sport de snorkelling.

t

150

créateurs de voyages

r

21447

avis de voyageurs

d

Garantie

Capital 7,7m€ & Assurance 8m€

Paiement Sécurisé

o

1500

suggestions d'itinéraires 100% personnalisables

U

141550

voyageurs nous ont fait confiance

Haut