Informations Covid-19

L'histoire de la Polynésie

Pour parler de l’histoire de la Polynésie, il est essentiel de tenir compte de sa formation géologique particulière, et de sa situation géographique. Aujourd’hui mondialement connues, elles ont fait l’objet de grandes épopées d’explorateurs venus de tous les horizons. Par ailleurs, sans phénomènes migratoires, les îles ne seraient aujourd’hui que faiblement peuplées, ou même visitées par les nombreux touristes chaque année.

Les étapes de la création de l’archipel

Découvrez nos suggestions d’itinéraires en Polynésie :


La géologie

Nées d’une série d’éruptions volcaniques sous-marines, les îles polynésiennes sont groupées en cinq archipels distincts mais orientés de la même façon, c’est-à-dire sud-est vers le nord-est. Elles sont éparpillées sur une surface de 5,5 millions de km2 sur 118 îles, offrant une immense variété de paysages. Aujourd’hui, 67 de ces îles seulement sont habitées.

Les premières traces de vie

On retrouve des traces d’occupation humaine environ 200 ans avant J.-C., mais il est probable que les tous premiers visiteurs ancêtres des autochtones d’aujourd’hui y soient arrivés avant. Du côté des tous premiers visiteurs européens, il faut attendre le XVIème siècle pour voir débarquer le marquis espagnol Alvaro Mendana de Neira en 1595. En l’honneur de ses bienfaiteurs, il baptisa les îles « Las Islas de Marquesa de Mendoza ». A peine dix ans plus tard, c’est un autre pilote de Mendana, Quiros, qui découvrit Tahiti (nommée à l’époque Sagitaria).

Les grandes dates historiques

L’ère des grands découvreurs

Les visites espagnoles restèrent sans effet ; il faudra attendre de futures expéditions au cours du XVIIème siècle pour voir apparaître les premières revendications et prises de possession. On citera donc le navigateur anglais Samuel Wallis, en 1767, puis le français Louis-Antoine de Bougainville, avant que le capitaine James Cook entrepris 3 expéditions où il fit la découverte, outre Tahiti, des îles Sous-le-Vent, des Marquises et des Australes.

L’arrivée des missionnaires

A la fin du XVIIIème siècle, les premiers missionnaires anglais débarquèrent afin d’évangéliser et convertir les autochtones au protestantisme. La dynastie des Pomaré, créée par le chef polynésien Hapai en collaboration avec les alliés anglais, imposa alors le protestantisme au fil de combats sanglants. Le protectorat fut imposé aux autres îles de l’archipel, et les missionnaires catholiques furent chassés.

La Polynésie moderne

Du protectorat Français à l’instauration du TOM

Au fil des décennies, la France reconnut l’existence des Etats souverains, et la prise de possession des terres par les Tahitiens. Les structures sociales subirent de nombreux changements au fil des guerres mondiales ; en 1946, les établissements français d’Océanie obtinrent le statut de territoire d’Outre-Mer, faisant ainsi des autochtones des citoyens français, représentés par un député à l’Assemblée nationale. C’est en vertu de la loi de 1957 que les archipels prirent le nom de Polynésie française. Les polynésiens, au cours d’un référendum lancé en 1958, acceptèrent de faire partie de la République française. Finalement, en 1984, une grande réforme institua l’économie interne, permettant au territoire de s’auto-administrer de façon définitive.

Faits particuliers

L’origine du nom Polynésie

Le terme polynésie vient du grec « îles nombreuses ». Le nom de Polynésie française fut définitivement donné à l’archipel en 1957, juste avant la chute de la IVème République. La Polynésie désigne également un groupe ethno-linguistique parlant exclusivement le polynésien, ce qui exclut de fait les peuples non-polynésiens tels que les îles Fidji ou les peuples de Micronésie.

Le tourisme, poumon de l’archipel actuel

Représentant 13% du PIB de la Polynésie, le tourisme a commencé à se développer dès 1966, lors de la création de l’office de développement du tourisme. Aujourd’hui, 25% des visiteurs choisissent la Polynésie comme destination pour leur voyage de noces, en raison de la beauté spectaculaire du lagon. En 2016, l’archipel a accueilli plus de 192.000 touristes qui y pratiquent des activités nautiques, culturelles ou sportives.

Sans conteste, l’histoire de Polynésie est caractérisée par sa situation atypique au cœur du Pacifique sud, l’arrivée des différents explorateurs et des missionnaires, et enfin la reconnaissance en tant que territoire indépendant faisant partie de la République française. Visité par des milliers de touristes, de nombreuses îles restent encore inhabitées, permettant de conserver un certain mystère dans l’histoire de l’archipel.


Autres informations sur la Polynésie

Stopover
t

150

créateurs de voyages

r

23429

avis de voyageurs

d

Garantie

Capital 7,7m€ & Assurance 8m€

Paiement Sécurisé

o

1500

suggestions d'itinéraires 100% personnalisables

U

154631

voyageurs nous ont fait confiance

Haut